Depuis quelques années, le mot Bitcoin a été répété sur de nombreux sites et tout ce qui s’y rapporte est devenu d’actualité. Il en va de même plus récemment avec le terme Blockchain. Il semble que beaucoup de gens en parlent, mais que signifient vraiment ces concepts?

Internet a changé de nombreux aspects de notre vie quotidienne. En plus de nous avoir rendus accros aux réseaux sociaux et d’être informés en temps réel (entre autres), internet nous a rendu encore plus consommateurs. Les achats sur Internet ont énormément augmenté, et l’Espagne est devenue le quatrième pays de l’Union européenne dans le classement des ventes en ligne. Si le e-commerce a autant progressé et que l’argent liquide n’est pas utilisé à cette fin, pourquoi ne pas créer une monnaie virtuelle?

Qu’est ce que le Bitcoin?

Vous savez ce qu’est l’euro, n’est-ce pas? Le bitcoin c’est la même chose mais virtuel. C’est une monnaie électronique utilisée pour acheter des biens et des services. Et maintenant voici la grande différence avec l’argent que nous connaissons tous: il n’ y a pas d’organisme pour contrôler sa production. Il n’ y a pas de banque centrale, ce sont les gens et les entreprises qui produisent cette monnaie.

Comme avec d’autres devises, vous pouvez les acheter avec des euros, des dollars ou toute autre devise, mais le bitcoin n’appartient à aucun pays, il peut être utilisé n’importe où dans le monde. Les transactions avec le bitcoin sont plus sûres, car il n’est pas nécessaire de donner ses données personnelles, contrairement aux paiements en ligne par carte bleue. L’argent appartient entièrement à son propriétaire et personne ne peut y accéder ou bloquer les comptes. De plus, les échanges se font  sans intermédiaire. Et le meilleur de tout, c’est que vous ne pouvez pas frauder puisque c’est sous un système cryptographique sophistiqué.

Cependant, il n’ y a aucune garantie que les bitcoins puissent être utilisés pour acheter un produit ou un service. Bien qu’il y ait pas mal d’établissements en Espagne qui acceptent le paiement du bitcoin, il ne s’est pas trop répandu. Un autre inconvénient est l’anonymat. En ne sachant pas qui effectue les transactions, il y a un risque que la monnaie soit utilisée pour des activités illégales ou pour éviter de payer des impôts. Et l’absence d’un organisme de régulation peut aussi s’avérer un mauvais point, car elle peut conduire à la méfiance. La valeur de la devise peut changer ainsi brusquement à tout moment, car l’offre et la demande ne sont pas contrôlées non plus.

Comment fonctionne le Bitcoin?

Il existe plusieurs façons d’utiliser cette monnaie électronique. La plus simple d’entre elles ressemble à un portefeuille virtuel. En fait, vous achetez de l’argent et le stockez dans un portefeuille virtuel dans un ordinateur ou un téléphone portable. A partir de là, une adresse est générée et est donnée à l’autre utilisateur lorsque vous voulez effectuer une transaction et est modifiée dans chaque mouvement bitcoin. Mais il y a aussi d’autres façons de l’utiliser, comme  le blockchain ou le minage du bitcoin.


Qu’est ce que le Blockchain?

La blockchain est étroitement liée au bitcoin, bien que ce ne soit pas la seule chose qui peut être liée à ce nouveau terme. La traduction française est une chaîne de blocage et se présente comme la révolution authentique des échanges, qu’il s’agisse d’échanges économiques, d’achats ou de fichiers de toutes sortes.

La caractéristique principale du blockchain est l’absence de tout type d’intermédiaire dans une transaction virtuelle. Mais pour que cela fonctionne, il faut que quelqu’un « donne le feu vert » aux échanges pour éviter la fraude. Mais dans ce cas, ce sont les utilisateurs eux-mêmes qui forment la chaîne qui prennent le contrôle de tout. Autrement dit, chacun des membres du réseau (peut-être des milliers ou des millions) a la même quantité d’informations sur les autres utilisateurs. Ils font tous partie d’une grande base de données où ils parlent d’argent. De cette façon, ils sont tous des participants et des gestionnaires, mais en gardant l’anonymat. Et si tout le monde peut accéder à la même information et la vérifier, il n’ y a pas de marge d’erreur, les données sont correctes à 100%.

Comment fonctionne le Blockchain?

Son fonctionnement est relativement simple. Si un utilisateur veut envoyer un bitcoin à un autre utilisateur, il doit effectuer une transaction. Mais pour que le transfert soit complet, les autres membres doivent vérifier que le premier utilisateur dispose bien du montant qu’il souhaite transférer et autoriser le mouvement. Une fois que tout est ok, la transaction fait partie de ce qui s’appelle le livre des grands comptes.

C’est la partie facile. Cependant, lorsqu’un livre est terminé, un processus plus complexe appelé le minage du bitcoin commence. C’est là que vous travaillez vraiment. Et avec l’énorme augmentation de la valeur des bitcoins, il y a des gens qui ont réussi à gagner des millions dans des devises comme l’euro ou le dollar en vendant leurs monnaies électroniques.

Bien sûr, le bitcoin n’est pas la seule transaction qui peut être réalisée avec ce système, il pourrait s’appliquer à n’importe quel domaine autre que le domaine économique. Pour l’instant, toute cette idée de blockchain est en train de se répandre, bien que sa généralisation ne puisse être exclue dans quelques années.

Plus d’articles 

This post is also available in: Español